Points d'attention dans notre diocèse

Points d’attention pour vivre ce nouveau temps de confinement national

Le gouvernement a précisé les modalités pratiques du nouveau confinement décidé pour faire face à la recrudescence de l’épidémie de COVID19.

Voici quelques points concrets d’actions possibles :

  • La période qui s’ouvre, sans que nous puissions en connaitre la durée, est un nouveau défi humain, spirituel et pastoral.

  • Pour ce qui concerne la vie des cultes, les nouvelles règles imposées sont très contraignantes :

  • La célébration des obsèques est possible avec une assistance limitée à 30 personnes ;

  • Celle des mariages et des baptêmes est possible avec une assistance limitée à 6 personnes ;

  • Aucune autre célébration publique n’est autorisée à partir du mardi 3 novembre.

  • Il n’y a aucune autre possibilité de se réunir pour les activités pastorales qui font la vie ordinaire de nos communautés.

  • L’accueil individuel au presbytère est possible.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la CEF, a écrit au président de la République pour demander que les messes du dimanche restent ouvertes aux fidèles, et soient intégrées dans les motifs dérogatoires de sortie. Cette demande n’a pas été acceptée. En attendant, il convient d’habiter loyalement le cadre ainsi posé.

Ce cadre offre deux points d’appuis principaux, à vivre dans le respect des distanciations physiques et des gestes barrières connus de tous :

  1. Les églises restent ouvertes : nous devons saisir pleinement cette opportunité, avec plus d’attention peut-être que nous avons pu le faire au printemps :

  • Les fidèles sont encouragés à y passer pour un bref temps de prière personnelle, dans le cadre de la sortie d’une heure autorisée pour motif de promenade.

• Demeure possible et encouragé le fait de porter à domicile la communion aux personnes objectivement empêchées de se rendre à l’église, par leur âge ou leur fragilité de santé.

2. Les engagements caritatifs en faveur des plus fragiles sont encouragés par le gouvernement : nous devons nous mobiliser pour y prendre toute notre part :

  • Garder mobilisés nos réseaux caritatifs constitués (Secours Catholique, etc.) dans toute la mesure de leurs moyens ;

  • Apporter à ces réseaux, comme aux initiatives prises en dehors de l’Eglise, le renfort ponctuel de nos bonnes volontés ; le cas échéant, imaginer localement des propositions nouvelles adaptées au moment que nous vivons ;

  • Lors du confinement du printemps, beaucoup d’initiatives ont été prises grâce aux ressources qu’offre internet : elles se sont révélées précieuses, Gardons un esprit de sobriété dans les initiatives que nous prendrons : commentaires de la Parole, catéchèse, etc…

  • Les prêtres ont une autorisation de déplacement signée par l’évêque qui permet toutes visites (avec gestes barrières).

Messages forts
Messages récents
Archives
Recherche par tag
Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square