Le secours catholique local en action !

FRATERNITÉ…

Fraternité ? Ce mot est inscrit dans la devise de notre République et aussi… dans les Evangiles… Fraternité ? Ce mot est un pilier pour le Secours Catholique… Mais la Fraternité n’est pas qu’un mot inscrit sur les frontons de nos mairies ou dans les livres ! La Fraternité, elle se vit aujourd’hui et pas seulement ailleurs, mais ici, chez nous ! Permettez-moi de vous partager quelques petites et grandes étincelles de cette Fraternité qui ont éclairé ma vie depuis une quinzaine de jours.

Au cours des 2 derniers week end, nous avons procédé à une vente du gâteau « le fraternel » : la plupart des acheteurs ont donné 10 € au lieu des 7 € fixés. Une dame m’a donné un billet de 20 € en me disant : « Vous offrirez le gâteau à une personne qui en a besoin. » En allant porter le gâteau à une personne accueillie qui sortait de l’hôpital, j’ai eu le bonheur de recevoir beaucoup de lumière dans les yeux de la dame très émue.

Au cours de nos dernières permanences, 3 personnes sont venues se proposer pour rejoindre notre équipe de bénévoles. Spontanément, elles se sont mises à trier des jouets et le monsieur est venu 2 matinées nous aider à monter des étagères dans nos locaux. Pour monter ces mêmes étagères, nous avons reçu l’aide de Joël, un monsieur mal voyant que nous avions accueilli il y a 2 ans qui était tellement heureux de partager son savoir faire de menuisier.

Samedi, sur la commune du Bernard, le CCAS organisait, en lien avec le Secours Catholique, une collecte de jouets, de livres, de produits alimentaires et des produits d’hygiène. Le soir, nous avons rempli 4 voitures avec ces dons.

Dimanche après midi, j’ai reçu un appel téléphonique d’un Monsieur que j’avais rencontré le matin. Il m’appelait pour me proposer une trentaine de repas antillais à emporter le 24 décembre…

En ce mois de décembre 2020, non, il n’y a pas que le coronavirus ; non, il n’y a pas que les discours des savants ; non, il n’y a pas que les élucubrations des « y’a qu’à » et des « faut qu’on » ; non, il n’y a pas que les fêtes interdites… il y la Fraternité qui est bien présente ici, chez nous, dans de grandes et petites choses !

Ces merveilles de fraternité, je les souhaite à chacune et à chacun de vous et je vous dis :

Bon Noël !

Bonne année 2021 dans la Fraternité !

Et pour finir, je vous laisse avec quelques mots d’un texte qui m’est cher : « Puissions-nous être patients, humbles, aimants, attentifs à tous ceux qui viendront ! Puissions-nous répondre à l’espoir de ceux qui nous aborderont ! Puissions-nous consoler ceux qui pleurent, rire avec les cœurs joyeux, sourire à tous avec beaucoup d’amour ! »

Dominique.

J'ajoute à tout cela l'action des enfants de l'école St Domnin venus décorer l'arbre de Noël de l'EHPAD Pierre Genais avec les étoiles et autres décorations préparées pendant leur temps fort de préparation à la fête de Noël.

Messages forts
Messages récents