Une foi non confinée

Bonjour

Chacun chez soi !

Sauf ceux qui sont obligés de travailler ailleurs. Un très grand merci à tous, particulièrement les plus exposés, soignants, commerces, services indispensables… oui, soyez remerciés d’avance.

Pour notre vie paroissiale, tout marche au ralenti, très ralenti. Plus de messes, réunions annulées… mais rien n’empêche de lire la Parole de Dieu, de prier, ensemble ou seul, de chanter, de se joindre à d’autres pour la prière par tous les moyens de communication : chapelet de la Grotte (RCF et Kto à 15:30), la messe à la TV : France 2 le dimanche à 11h, ou le soir sur Kto, chaque jour la messe du Pape à 7:00. Je me suis dès le début habitué à prier avec les frères de Taizé sur Facebook à 20:30 (à la même heure sur RCF) tous les soirs. Le site du diocèse donne aussi beaucoup d’infos et de liens.

Le 25 mars, nous serons tous en communion pour la fête de l’Annonciation : à midi pour dire le Notre Père (invitation du pape François), et le soir, à 19h30 en écoutant les cloches des églises (là où elle pourront sonner, et si vous n’êtes pas trop loin), voir tous les détails sur le message des évêques de France joint.

Je vous invite à prier pour tous ceux qui servent auprès des malades, des plus âgés, de ceux qui sont isolés (soyez attentifs à ce que personne, dans votre voisinage soit totalement isolé), à ceux qui sont confinés dans des espaces très réduits. Priez pour ceux qui ont un proche très malade, et qui ne peuvent le rejoindre, l’accompagner, pour ceux qui meurent sans leurs proches près d’eux, pour les familles qui ne peuvent pas , actuellement, rendre un véritable hommage à leurs défunts…

Sur le site de nos paroisses, vous pouvez trouver quelques informations, partager vos intentions de prière, les prêtres qui célèbrent seuls chez eux pourront les porter aux Seigneur.

Pensez à tous ceux qui ne sont pas connectés, transmettez leur ce message (par la voix, ou en imprimant, ou… mais en respectant au maximum les précautions requises). Dites-leur bien qu’on ne les oublie pas !

Il est fort probable que nous passerons la semaine sainte et la fête de Pâques dans la même situation qu’aujourd’hui. Sans doute y aura-t-il des propositions de notre diocèse, et nous en imaginerons nous mêmes.

Notre foi, elle, n’est pas confinée, elle est portée par le Seigneur, et ouvre notre cœur aux dimensions du monde. Bon courage à tous.

Daniel Archambaud

Messages forts
Messages récents
Archives
Recherche par tag
Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square